Taradeau


Peu commun,   le vignoble du Château St-Martin à Taradeau a 1700 ans. Ils ont fait des verres à vin pour célébrer cette commémoration. Cela ne prouve rien ? Vous avez raison

Mais en voici la preuve!
En partenariat avec le département d'archéologie du Var et Les Journées du Patrimoine, ils ont organisé une visite des lieux.  On commence par les ruines de la villa (voulait dire domaine à l'époque romaine) qui se trouve à l'entrée de leur vignoble. Voici une vue.
C'est la Directrice du département d'archéologie du Var qui nous sert de guide. En nous promenant, elle explique comment leurs fouilles leur ont appris le mode de vie qui s'y déroulait. Claire est attentive aux explications.
 Voici un plan pour vous situer.  Cliquer pour voir et comprendre la visite que je vais vous faire.
Nous débutons par la partie centrale, le grand bassin où les Romains circulaient tout autour. Il est en pente afin que l'eau circule facilement. 
Ces eaux entraient par la suite dans les thermes où est  notre guide. Il y avait un four pour chauffer l'eau, qui descendait dans la pièce où elle se trouve.  À sa droite il y avait un autre bassin d'eau tiède. Au fond face au public, il y avait la pièce pour se changer.  L'abside en pierre servait à y déposer un grand vase rempli d'eau fraîche.   Remarquez les vignes du vignoble tout à côté.

En raison des colonnades faites à partir de tuiles et cimentées afin de les mettre cylindriques, on suppose que les propriétaires n'habitaient pas à l'année cette villa, les riches ayant des colonnes taillées directement dans la pierre pour leur maison. C'était sans doute une maison de campagne où les propriétaires recevaient pour leur commerce de vin et d'huile d'olives.
Maintenant, elle nous fait visiter la salle à dîner, qui est remarquablement conservée.  Remarquez le sol. Il est décoré de pierres afin de former un motif tapis comme nous avons dans notre propre cuisine de St-Augustin !!! Comme nous le savons, les Romains s'allongeaient sur des banquettes disposées autour du tapis et donc de la table basse où était disposé le repas...

Oui mais le vin lui me direz-vous....  Les Romains avaient compris que faire du vin étaient très payant donc ils avait toutes les installations pour le fabriquer. Voici les cuves où ils déposaient le vin une fois les raisins pressés avec les pieds. 
Pour les conserver, ils transvidaient le vin dans des amphores énormes environ deux mètres de haut, qu'ils enterraient à moitié dans le sol.  On voit sur cette photo en premier plan, une partie d'une de ces amphores.

Nous ne pensions pas apprécier autant cette visite. Il faut dire que beaucoup de gens posaient des questions et notre guide avaient toutes les réponses.

Mais les Romains sont partis un jour. Que s'est t'il passé après? Ce sont les moines des Iles du Lerins en face de Cannes qui ont repris le flambeau pour la fabrication du vin.  Nous nous dirigeons donc vers le vignoble actuel du Château St-Martin transmis aux femmes de la même famille depuis 7 générations.

Nous arrivons juste à temps pour la visite du chais, où la guide du vignoble nous montre les voûtes aménagées par les moines avec des tonneaux en chênes et les cuves de pierre qui servent encore aujourd'hui.
Elle présente également des artefacts de l'époque romaine, découverts sur leur vignoble.
 Maintenant c'est l'heure de l'apéro avec la dégustation des vins du Château. Nous achetons nos verres et dégustons les différentes productions. Ils sont tous très bons bien qu'un peu cher (plus de 10€ la bouteille). On passe au jardin où sont proposés  de leur vin et des charcuteries, de même que la viande du porc cuit sur place sur la broche.
 Pour garder le rosé au frais,  ils mettent régulièrement  de la glace sèche. Nous avons eu deux assiettes de différentes charcuteries accompagnées de pain et de vin pour 13€.

Une fois le repas terminé nous allons sur le terrain, un hélicoptère de l'armée de Terre (oui de Terre) est en démonstration.

Nous pouvons même s'y installer.

Encore une belle journée, avec de belles découvertes tout près de chez nous et encore une fois je radote... entrée gratuite autant le stationnement que les visites et les dégustations.